La dame pipi

le charmeur de sirène

Même pas touchée

Plaisir du petit café

Ravitaillement sous protection

Le plaisir retrouvé

Robin Leblanc

Hélène Pivoine

La visière

Vélo cargo

Sans Titre

Masqués

Sorti des profondeurs

Sous les pavés la liberté

Paris déconfiné

La gardienne

Sans Titre

Sans Titre

Nuits Urbaines – par le Collectif

Nuits Urbaines

Photographie de nuit dans la ville par les membres du collectif Regards Parisiens

Il y a quelque chose de paradoxal dans le simple fait de vouloir photographier la nuit. Comment écrire avec la lumière quand celle-ci manque, quand les couleurs s’affadissent et quand les ombres prennent le pas sur les zones claires ? Comment donner corps à ce noir depuis toujours chargé de mystère et d’émotions ? C’est tout l’intérêt de la photo de nuit.

L’œil humain, développé pour apprécier la lumière, est naturellement porté sur les objets clairs. Une photo de jour retiendra son attention, fusse-t-elle simple de composition. Les couleurs rehaussent les scènes dans lesquelles la lumière toute en nuance vient caresser les sujets. Facile jusqu’à ce que l’astre du jour vienne à passer l’horizon et sa lumière disparaître…

Accéder à la publication

Le porte voix