Collectif Regards Parisiens

 

Matinales - par Helder VINAGRE
 

Enfin, je respire ! La ville est là, presque encore endormie, sortant d’un sommeil relatif, tout engourdie de ses torpeurs nocturnes.
Je marche dans ses rues, je longe ses quais, je m’épanouis à l’observer, et elle me donne ces instants furtifs de poésie et de lumière.

 

Accéder à la publication

 

Retour aux Publications

Retour à l'Accueil

 

Document sans titre
 
Copyright Regards Parisiens 2011-2013. Reproduction interdite.
Textes et photographies sont la propriété des auteurs.